Nous transformons
les déchets d’aujourd’hui
en ingrédients de demain.

Comment ? En valorisant les coproduits
végétaux à grande échelle des industries
agroalimentaires et cosmétiques.

Illustration

Contactez-nous

La nature ne produit pas de déchets.

À l’inverse, notre modèle de consommation gaspille un tiers des ressources végétales qu’il produit. Et autant vous dire que nous, l’industrie, ne sommes pas en reste

Nous devons répondre à tous les besoins alimentaires, mais nous ne disposons pas de ressources infinies. Ce gaspillage nourrit la surconsommation, et mécaniquement la surproduction : l’équation est fondamentalement déséquilibrée. Sa résolution passe par un changement de modèle.

Pour ajuster notre système industriel aux limites de la planète, nous devons apprendre à faire plus avec autant, sinon moins. Et ce, sans compromis sur la qualité des produits finis, de leurs ingrédients, et des matières premières dont ils sont issus.

La solution passe par un changement de point de vue : tout est affaire de molécules.

Chaque produit alimentaire est une recette qui mélange des ingrédients, eux-mêmes issus de matières premières. Chaque matière première – chaque fruit, chaque légume, chaque plante – est issue de millions d’années d’évolution. Des siècles d’amélioration et des années de travail de la nature pour nous offrir ces précieuses molécules. Au fond, ce que nous appelons “matières premières” et “commoditées” sont tout sauf communes : elles sont une source infinie de richesses. Chez Hubcycle, nous voyons chaque déchet comme une matière première et précieuse.

Là où il y a un déchet, il y a une réponse à un besoin. 

Nous ne réinventons rien, nous faisons concrètement ce qui devrait être fait depuis longtemps : un pas de côté pour explorer les chemins de traverse, et intégrer les coproduits dans des applications à forte valeur ajoutée. Valoriser les co-produits industriels, c’est simplement valoriser les déchets de nos usines avant qu’ils ne deviennent des déchets. Nous le faisons à grande échelle dans les industries agroalimentaire et cosmétique. Nous œuvrons avec vous pour rééquilibrer l’équation, et que l’industrie ne prélève dans la nature que le strict nécessaire.

Nous transformons les déchets d’aujourd’hui en ingrédients pour demain. 

L’agriculture, qui nous nourrit tous, reste responsable de 60% de l’empreinte carbone de nos produits. Rendre les co-produits utilisables, c’est multiplier par deux la quantité de ressources agricoles disponibles. Augmenter ce rendement de l’agriculture, c’est s’attaquer à 10% des émissions de CO2 de notre civilisation. Pour chaque kilo d’ingrédient Hubcycle, c’est autant de CO2 non libéré, de terres non utilisées, d’eau d’irrigation non consommée (et polluée), et de travail non gaspillé. 

Les coproduits, c’est normal. Les délaisser, un peu moins. La bonne nouvelle c’est qu’on y a déjà beaucoup travaillé. L’autre bonne nouvelle, c’est que c’est rentable : pour nos fournisseurs, pour nos clients, pour nous et pour les consommateurs. 

Aujourd’hui, l’industrie doit devenir plus sobre. C’est un travail d’équipe entre nous tous, acteurs de la chaîne de valeur. Et nous guiderons l’industrie dans cette voie autant que possible. Jeter n’est plus une fatalité.

Celles et ceux qui font

Julien Lesage
Julien
Dominique Sylvain
Dominique
Ko-Eun Jee Terazzi
Ko Eun
Ulrich Dablaka
Ulrich
Sandrine Vojtasik
Sandrine
Samy Dadoun
Samy
Hong Fang Guidon
Hong